Highlights
Home / e-sports association project

e-sports association project

eSports

Présentation du projet

L’association tunisienne des jeux vidéo, Tunisian Association of Gamers (TAG), et dans le but de structurer davantage le sport électronique en Tunisie, met à votre disposition un guide complet qui peut servir comme aide pour créer votre propre association esportive.

Le fait que des joueurs s’organisent en association est une étape importante, que ce soit pour les gamers eux même, afin de s’entrainer, de solliciter des sponsors, d’être encadrer, d’améliorer leur niveau de jeu,…ou pour les associations organisatrices de tournois de sport électronique comme la TAG, afin de veiller à l’application des standards internationaux et aux règlements issus de la fédération internationale (IeSF). Cette étape permettra aussi de renforcer les progrès de nos cyber-athlètes et de briller encore plus lors des tournois internationaux, mais aussi de soutenir un mouvement global pour faire reconnaître l’eSport comme sport à part entière dans tous les pays du monde.

Les associations e-sportives bénéficieront du soutiens de la TAG, qui cherchera elle aussi, grâce à vous et étant l’association tunisienne à avoir l’accréditation international de la part de l’IeSF, à solliciter une classification « sportive » des associations ainsi crées. Cette classification, la TAG ira la chercher auprès du ministère des sports et de la jeunesse, avec tous les avantages que cela implique pour l’ensemble de la communauté (aide logistique, aide financière, formation des arbitres, stage en Tunisie et à l’étranger, participation à plus de tournois internationaux….).

La TAG est un rassemblement de gamers tunisiens, et son progrès dépend essentiellement de vos motivations à faire évoluer ce secteur : à vous de faire encore bouger les choses, faut-il encore vous rappelez que c’est déjà grâce à vous que la Tunisie est maintenant classé 1ère au jeu HEARTHSTONE et 7ème au classement générale par pays à l’ « International eSports Federation World Championship» devant tous les pays africains et arabe, mais aussi devant des dizaines de pays européens et asiatiques ! Nous sommes à votre disposition pour vous assister dans vos démarches, n’hésitez pas à nous envoyer un message (voir plus bas).

Étapes de création d'une association e-sportive

1-   Il faut au moins 4 personnes pour occuper les postes clés, à savoir : Président, Secrétaire Général, Trésorier et Vice-Président.

2-   Rédiger et signer un papier de déclaration de création (تصريح) dont le contenu doit impérativement expliciter

ce qui suit :

A – les noms et prénoms des 4 fondateurs,

B – leurs postes respectifs pour qu’ils soient officiels et légaux et leurs signatures,

C – le nom complet de l’association en Arabe et en Français,

D – ses objectifs en bref,

E – son adresse (l’adresse ne présente plus un problème, on peut même mettre l’adresse du domicile de l’un des fondateurs).

(Téléchargez une déclaration standard en cliquant ici – merci de garder les objectifs de l’association, vous pouvez en revanche en rajouter)

3-   Rédiger et signer le STATUT juridique de l’association (نظام أساسي), ce document doit également contenir la répartition des postes du bureau directeur (sans mentionner les noms des candidats occupant le bureau actuel), le montant d’inscription …

(Téléchargez un STATUT standard en cliquant ici – merci de garder les objectifs de l’association, vous pouvez en revanche en rajouter)

4-   Un des membres du bureau fondateur doit se rendre à un huissier notaire (عدل منفذ) accompagné de ces 2 documents ainsi qu’une photocopie des CIN des autres membres. Le huissier notaire devrait alors rédiger un compte-rendu (محضر معاينة) qui déclare que tous ces documents ont été présentés et sont valides et qu’ils sont envoyés au secrétaire du gouvernement. L’huissier notaire peut aussi s’en charger d’envoyer lui-même ces documents dans une lettre recommandée au secrétaire du gouvernement.

5-   Après l’envoi de la lettre, un avis de réception sera délivré à l’adresse mentionnée dans la déclaration. Cet avis prend généralement deux à trois semaines. L’association peut par suite commencer ses activités en toute légitimité. Si l’avis de réception n’a pas été reçu, ceci est considéré aussi comme une réponse positive.

6-   Ensuite, la création de l’association doit être déclarée dans le JORT (Journal Officiel de la République Tunisienne). Pour ce faire, il faut se rendre à une IORT (Imprimerie Officielle de la République Tunisienne), la plus fréquentée se trouve au centre-ville, Rue de Hanoun (Rue de Charles de Gaulles, lorsqu’on marche vers l’Avenue, dernière rue à gauche). Les papiers nécessaires pour la publication au JORT sont :

A – copie du compte-rendu de l’huissier notaire,

B – copie de l’avis de réception par le secrétaire du gouvernement,

C – copie du texte de déclaration de l’association (nom complet, adresse, objectifs et référence de l’avis de réception, le moins du texte est écrit, le moins ce coûtera),

D – copie de la déclaration signée en premier lieu

E – et la copie CIN de celui qui va se rendre à l’IORT.

La publication dans le JORT prend généralement deux semaines.

Recommandation : éviter d’écrire les noms du bureau directeur actuel dans le JORT pour ne pas être obligé de la changer après chaque mandat.

7-   Le STATUT de l’association doit être donc signé, et les signatures légalisées de tous les membres du bureau fondateur. Cela veut dire que le bureau a officiellement agréé ce qui a été spécifié dans le règlement. Après, ce STATUT doit être enregistré dans la Recette des Finances (قباضة) la plus proche de l’adresse de l’association afin qu’il soit officiel et reconnu par l’Etat (prix: 20 dt par page).

8-   L’association peut aussi avoir son propre cachet. Sa création

requiert ce qui suit :

A – une copie de l’avis de réception,

B – une copie de la déclaration initiale,

C – une copie du CIN de celui qui va s’en charger de la création du cachet.

Ça prend généralement deux à trois jours.

Recommandation : le cachet devrait éventuellement être légalisé pour qu’il soit reconnu par l’Etat.

9-  La dernière étape est la plus délicate: la création du compte bancaire de l’association. Ceci demande ce qui suit :

A – une copie du STATUT juridique (avec les signatures légalisées et le cachet de l’enregistrement dans la recette des finances),

B – une copie de l’avis de réception et de la déclaration initiale (la déclaration initiale doit être aussi avec des signatures légalisées),

C – une copie de la publication au JORT,

D – une copie des CIN de tous les membres du bureau

E – un avis d’accord de confiance signé aussi par les membres du bureau (ce papier déclare que tout le bureau accorde la confiance au Président et au Trésorier pour s’occuper des transactions bancaires par signature conjointe)

(Téléchargez un exemple d’une déclaration de confiance en cliquant ici)

Enfin, prévoyez 150 à 200 DT comme dépenses en tout, répartit comme suit :

A – Les frais du huissier notaire sont de 60 à 70 DT,

B – les frais de la publication au JORT sont de 40 à 50 DT,

C – le prix du cachet est entre 20 et 30 DT,

D – et l’enregistrement du règlement principal 40 DT (20 DT par page) à la Recette des Finances.

PS: Une association est à but non lucratif, mais elle peut bien entendu organiser des activités dans le but de ramasser l’argent pour l’association, qui sera dépensé bien sûr dans le cadre d’autres événements ou pour subvenir aux différentes charges de l’association.

Besoin d’informations?

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre question

captcha